Wiki Doki Doki Literature Club !
Advertisement
Monika (DDLC) Galerie Sprites Poèmes

Cette page contient des spoilers et pourrait vous dévoiler une partie de l'intrigue de Doki Doki Literature Club!. Prenez garde en le lisant !

Okddlc.png

Pour ses poèmes dans DDLC Plus, voir Monika (DDLC Plus)/Poèmes.

Tout au long de Doki Doki Literature Club!, les personnages montrent au joueur les poèmes et les textes qu'ils ont écrits pour la journée en échange de ceux du protagoniste. Chaque poème est différent à chaque acte et est généralement basé sur les événements qui se produisent. La liste ci-dessous présente les poèmes de Monika.

Acte 1[]

Trou dans le Mur[]

Ce poème est montrée le second jour

Ça ne pouvait pas être moi.
Regarde de quel côté le plâtre dépasse.
Un voisin bruyant? Un petit ami énervé? Je ne le saurai jamais. Je n'étais pas
chez moi.
Je regarde à l'intérieur en quête d'indices.
Non! Je ne vois plus rien. Je titube, aveuglée, telle une pellicule laissée au soleil.
Mais c'est trop tard. Mes rétines.
Elles ont déjà été calcinées par une copie permanente de l'image insignifiante.
Ce n'est qu'un petit trou. Il n'était pas trop brillant.
Il était trop profond.
Il s'étirait sans fin, sur tout.
Un trou au possibilité infinies.
Je comprends maintenant que je ne regardais pas à l'intérieur.
Je regardais à l'extérieur.
Et lui, de l'autre côté, regardait à l'intérieur.

Sauvegarde-moi[]

Les couleurs, elles ne s’arrêtent pas.

Ces couleurs belles et brillantes

Éclatantes, expansives, perçantes

Rouge, vert, bleu

Une éternelle

cacophonie

de bruit

insignifiant

Le bruit, il ne s’arrête pas.

Ces ondes violentes et grinçantes

Criardes, stridentes, perçantes

Sinus, cosinus, tangentes

Comme une craie qui grince sur une platine

Comme un vinyle qui tourne sur une pâte à pizza

Un éternel

poème

d’insignifiance


Charge-moi

Advertisement