Wiki Doki Doki Literature Club !
Advertisement
Cet article utilise du contenu sous licence CC-BY-SA du Wiki Anglophone (voir les auteurs).


La Partie 2 désigne la deuxième partie du visual novel Doki Doki Literature Club!, à savoir les événements se déroulant après la pendaison de Sayori et le "redémarrage" du jeu.

Déroulement[]

La Partie 2 marque un tournant décisif du jeu. En effet, ce-dernier passe d'un visual novel à l'apparence innocente à un jeu d'horreur psychologique.

Après le suicide de Sayori par pendaison, à la fin de la Partie 1, le jeu "redémarre". En recommençant une partie, le joueur est forcé de constater qu'il se trouve désormais dans une réalité alternative où Sayori n'existe pas, son nom étant notamment remplacé par des caractères vides de sens. On peut par ailleurs remarquer qu'elle est introuvable dans le fichier « characters », ce qui laisse entendre qu'elle a été supprimée du jeu. Le protagoniste, recherchant un club comme lors du début de la partie 1, est cette fois-ci interpelé par Monika. Elle le conduit dans la salle du club, où l'on retrouve Natsuki et Yuri, qui est maintenant vice-présidente.

Le jeu paraît en premier lieu quasiment identique à la partie 1, malgré les nombreux bugs peu rassurants qui se produisent de temps à autre. L'ambiance du jeu se dégradé également de plus en plus, et le comportement des personnages devient assez suspect : Yuri a dorénavant une personnalité malsaine et obsessive, allant même jusqu'à se mutiler dans les couloirs après avoir eu une interraction avec le protagoniste ; et Natsuki s'avére être sous-alimentée et négligée (peut-être même abusée) par son père. La présence de Monika est davantage mise en avant (surtout au travers différents bugs variés), mais elle reste toujours mise de côté à cause des autres personnages.

Vous faites par la suite face à de multiples choix, mais la plupart d'entre eux mène au même résultat. La querelle entre Yuri et Natsuki se reproduit, mais de manière violente cette fois-ci. Les deux filles s'insultent mutuellement, l'écran devient de moins en moins stable et la musique extrêmement distordue. Vous avez d'ailleurs le choix entre défendre les intérêts de Yuri ou de Natsuki, comme durant la partie 1. Cependant, au moment où le joueur décide de prendre le parti d'une des deux filles, l'image se contente de zoomer jusqu'à un certain stade, puis le visage de Monika apparaîtra en gros plan. Gênée, elle propose au protagoniste de sortir dans le couloir avec elle, le temps que la dispute se calme. Natsuki, visiblement sous le choc, sort de la salle peu après en pleurant. Yuri, toujours à l'intérieur, se contente de répèter "Je ne le pensais pas".

Après avoir choisi un personnage autre que Monika.

Le lendemain, en tant que joueur, vous choisissez avec qui le protagoniste devra passer le week-end. Natsuki et Yuri se rebellent contre Monika car celle-ci abuse de son pouvoir afin que le protagoniste la choisisse. Dans tous les cas, le curseur du joueur est attiré vers le choix « Monika ». Si jamais le joueur réussit tout de même à sélectionner un autre personnage, une paire d'yeux apparaîtra soudainement, et l'écran sera remplis d'icônes indiquant « Monika », au grand dam des deux autres filles.

Peu après, avant de quitter le club, Yuri souhaite parler au protagoniste. Elle lui déclare sa flamme après quelques phrases particulièrement dérangeantes. Elle demande au joueur s'il accepte sa déclaration. Peu importe le choix du joueur, elle se suicide devant ses yeux en se poignardant à trois reprises. L'écran se fige sur une illustration du cadavre de Yuri et du script cassé, et il est imposé au joueur de laisser le bouton "Passer" activé pendant un certain temps, afin de passer le week-end.

Le cadavre de Yuri, quelques jours après son suicide

La partie se termine lorsque Monika et Natsuki découvrent que le protagoniste a passé le week-end dans la classe avec le cadavre de Yuri. Natsuki vomit de dégoût et parvient à s'enfuir, puis Monika arrive, et réagit de façon décontractée, voire même amusée. Elle efface alors les dossiers des personnages restants, et amène le joueur dans une salle close semblant donner sur le néant.

Anecdotes[]

  • Peu après le suicide de Yuri, un nouveau fichier du nom "Passe un bon week-end" est créé.
  • Si la scène de mutilation de Yuri est passée, de nombreux bugs vont se produire avant de donner sur Yuri qui nous parle de son obsession pour l'auto mutilation et les couteaux, tandis qu'une image de Monika apparait lentement.
  • En revenant du couloir après la dispute, l'affiche orange au fond de la salle devient un portrait de Sayori jusqu'à la fin de journée, rendant l'ambiance très pesante.

Navigation[]

Advertisement